11002794_10206070133337186_630708591_o

Pendant que certain lâchait de gros biftons pour satisfaire les désirs de madame, d’autres bien installés dans leur canapé, une bière à la main (une BUD si vraiment vous voulez vous la jouer ambiance locale)  et les deux yeux rivés sur le weekend de show sportif proposé par la NBA. 

Ce weekend a lieu le NBA All Star Weekend. Quoi de mieux que Big Apple, berceau du basket -de rue- , pour accueillir l’évènement qui rassemble le gotha des joueurs NBA et pas mal de stars. Co-organisé dans le Barclay Center de Brooklyn et dans le mythique Madison Square Garden, l’évènement offre avant tout du show, du show et … du show.

 

VENDREDI SOIR :

Pour chauffer la meute de passionnés qui consacre son weekend et 3 litres de bières café par soirée, la NBA propose un match de Célébrités. On pouvait y croiser le rappeur Common, d’ancien joueur comme Allan Houston et Chris Mullin, des acteurs, Anthony Anderson notamment (Les Infiltrés,  Scream) bref c’est l’occasion de voir des têtes connues tâtées la balle orange. Et à ce petit jeu là, l’acteur Kevin Hart n’est pas mauvais, élu pour la quatrième fois MVP de la rencontre, il s’est régalé sur le parquet du Madison Square Garden.

11005625_10206070133817198_198039626_n  crédit photo : http://footbasket.com

 

S’en suivais et ce pour la première année, une opposition entres les meilleurs petits jeunes de la NBA (1ère et 2ème année), l’originalité de cette année étant d’opposé une sélection des meilleurs jeunes américains contre les meilleurs jeunes joueurs du reste du monde. Et COCORICO ! Notre seul français retenu pour cette grande messe, Roudy Goberte (comme dise nos amis ricains) s’est illustré, et de fort belle manière.

Avec ses 18 points, 12 rebonds et 3 contres il a confirmé les espoirs que beaucoup place en lui. En prime cette action de dingue, ou il scotche sévèrement Nerlens Noel en très, très haute altitude, avant de conclure de l’autre coté du terrain en déployant ses bras immenses.

Coté score, le reste du monde emmené par le MVP de la soirée, Andrew Wiggins (retenez bien ce nom) et ses 22 points, et par Rudy Gobert donc, s ‘est imposé 121-112.  Au programme pas de défense, mais du dunk en pagaille, du scotchs bien sentis (notamment de la part de notre petit frenchy), des feintes, tout y passe dans le top 10 de la soirée.

 TOP 10 : ROOKIE GAME 

Rendez-vous demain, pour la suite de ce week-end mouvementé !

Sony Berger pour DavyCroket.

A propos de l'auteur

Chef de bord

Chef de meute. Tu me trouveras quelques part entre Bordeaux, Poitiers et La Rochelle, soit dans un festival ou dans une salle de concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.