Durant le week end du 04 au 06 août, le trappeur du son avait enfilé ses plus belles dreads pour aller fêter les 20 ans du Reggae Sun Ska. Pour vous retracer nos aventures, on a décidé de sélectionner 20 événements marquants (en vrac) que notre équipe a pu vivre pendant ces trois jours de partage, d’amour et de musique ! One Love. 

1 – La découverte du site. Un peu septique en arrivant sur les lieux, le mélange Reggae + Ville ne faisait pas bon mélange dans nos esprits et puis l’équipe du Festival a fait en sorte qu’à peine les barrières franchies, nous faisions abstraction du reste, ne pensant plus qu’à la musique et à la décoration Rouge Jaune Vert.

2 – La diversité des stands de restauration. Entre Poulet au Curry, Raclette, Hamburger au Canard, Galettes saucisse, bref un mélange d’odeur et de goûts qui fait plaisir à voir sur un festival d’une telle ampleur !

3 – Panda Dub à 17h50. L’effet Vitamine C dans ta pinte de Kro. L’intégralité des festivaliers aurait préféré voir le Panda en fin de soirée, mais le destin en a décidé ainsi et c’était PARFAIT. De la grosse basse pour te réveiller après une nuit de moins de 4h. Échauffement des mollets dans les règles de l’art !

4 – La découverte du week end avec The Subvivors. Un live dub totalement bluffant ! Mention spéciale pour le bassiste totalement fou qui nous a tenu jusqu’aux dernières secondes de leur show ! Bravo. Des live dub tels que celui ci on aimerait en voir plus souvent.

5 – L’apparition surprise de Nâaman pendant le concert de Tryo. Des milliers de festivaliers bouche-bées, un Nâaman souriant, un très beau cadeau d’anniversaire pour les 20 ans du festival !

6 – Les distributeurs de bières nomades. Fini la queue au bar, les serveurs viennent à toi et te permettre de ne rien louper de tes concerts préférés !

7 – La disposition du camping. ombragé à souhait, toujours plaisant de se retrouver dans une ambiance « nature » en plein centre de Bordeaux.

8 – Le coin OFF en compagnie de Ital Vibes et Infinity Hi-fi ! De la pétanque, du palet, des sounds systems, des buvettes. Le tout pendant 3 jours de 11h à 17h. Parfait avant de rentrer sur le site du festival !

IMG_9510

9 – « Génération Sun Ska ». En effet, durant ces 3 jours, c’était avec plaisir de cotoyer différentes générations pour une même passion, la musique et principalement le Reggae. La programmation en a témoigné : de UB40 en passant par Danakil, la Rue Ketanou ou encore Kalash. Petits et grands ont chanté en coeur pendant le festival.

10 – La scène Dub Foundation. Pour notre premiere venue au Reggae Sun Ska, nous avions eu vent de la puissance sonore de la scène Dub. En effet ! Elle a tenue toute ses promesses pour les 20 ans en compagnie des sounds de Legal Shot et Mungo’s Hi-fi. Même si on a perdu quelques points d’audition en restant un peu trop près des enceintes, on aurait adoré voir un stand de prévention auditive juste à côté de la scène pour équiper les festivaliers de bouchons et sensibiliser grands et petits contre les risques auditifs.

IMG_9391

11 – Les pôles « photo/polaroid ». Installé par Scèno Photo à l’entrée du festival, les festivaliers pouvaient se prendre en photo et repartir avec. Toujours plaisant de repartir avec un souvenir gratuit que chaque festivaliers pourra accrocher sur son Frigo en rentrant chez lui !

12 – La venue des légendes. Entre Aba Shanti I, UB40, Ky-Mani Marley, David Rodigan ou encore Steel Pulse, que du bon pour nos oreilles. Toujours un plaisir de voir ses figures emblématiques de la culture Reggae/Dub à Bordeaux !

13 – 850 Bénévoles et autant de sourires et de motivations sur leurs visages ! Petit bonus avec le passage de Nâaman au campement bénévole qui est venu se poser aux abords d’une tente pour prendre l’apéro avant de rejoindre Tryo sur scène, que de l’amour ce Sun Ska n’est ce pas ?

14 – L’espace marché devant les Off et à l’entrée du festival. De tout pour tout le monde. Le stand le plus sympa, le chocolat en forme d’herbe fabriqué par Og Krunch.. Original !

15 – Dans les moments marquant, nous retenons énormément de choses positifs, mais il faut aussi parler des petits points noirs. Une trop longue attente concernant la pose de bracelet festivaliers et campings le vendredi soir à l’ouverture du festival. Surtout lors d’un jour de grosse chaleur (aie les coups de soleils).

16 – Du partage et de l’amour. Le trappeur a fait énormément de rencontre pendant ses 3 jours et il n’y a pas à dire, l’esprit reggae était bel et bien présent : Peace Love & Harmony.

IMG_9768

17 – La scène « Rebel ». Des jeunes talents à des groupes confirmés, cette scène située entre le coin dub et les 2 scènes principales prônait la découverte pendant ses 3 jours. Très bonne idée de la part du festival. Mention Spéciale à l’équipe de « Génération H » le vendredi qui a bien secoué cette scène !

18 – Le stand Mojito – Situé non loin des scènes principales, une des équipes de bénévoles a travaillé sans relâche pendant ses 3 jours pour proposer des mojitos préparés avec amour. Assez rare de voir des cocktails a des prix relativement bas en festival (2.5 tickets soit 5 euros). On adhère.

19 – Le retour de Keny Arkana – La rappeuse marseillaise disparue des scènes depuis un bon nombres d’années a marqué son grand retour cette année avec une grande tournée de festival. Retour gagnant au Reggae Sun Ska avec la même « Rage » en elle depuis toutes ses années.

20 – Un très bon bilan ! Avec 65.000 présentes cette année, 850 bénévoles, 4 scènes et 3 jours de festivals, le Reggae Sun Ska passe avec brio la barre des 20 ans et nous montre que le Reggae est bien plus qu’un simple registre musical. L’esprit Reggae va bien plus loin que les couleurs Rouge Jaune Vert, il prône avant tout le partage, l’harmonie et l’amour. Équation respectée au Reggae Sun Ska où l’équipe de Davycroket a trouvé un vrai nid douillet dans lequel il n’hésitera pas à retourner les années suivantes.

REGGAE SUN SKA SUR LE NET

Facebook // LIVE TV // Site Internet

NOS PHOTOS

A propos de l'auteur

Chef de bord

Chef de meute. Tu me trouveras quelques part entre Bordeaux, Poitiers et La Rochelle, soit dans un festival ou dans une salle de concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.