Quand le label grenoblois, Carton-Pâte Records annonce une nouvelle sortie, on y accorde une attention particulière sur DavyCroket. Leur compilation sortie pour Noël nous avait particulièrement plu. Notamment le premier morceau signé HDSN, Dirty Talk.  Quand nous avons appris que ce dernier sortait un EP en début d’année 2016  on s’est précipité pour pouvoir le partager avec vous. Pas manqué, Money, Sex & Cadillacs, se révèle être un excellent EP placé sous le signe de la house musique, mêlant toutes les inspirations du jeune producteur mancunien.

Nous avions découvert HDSN sur la première sortie vinyle de Carton Pâtes Records, Maison Souterraine. Ses deux morceaux sur l’EP d’Oxxa avaient titillé notre oreille avec son house bien underground. Après un petit tour sur le label américain Nite Records, le voilà donc de retour sur le label grenoblois avec 4 morceaux House aux accents funk très marqués. HDSN est un passionné de musique : Disco, Funk, Soul, Jazz,  Hip-Hop, tout y passe et ça se sent par ailleurs dans ses tracks.

Comme une espèce d’éventail de sonorités, cet EP nous plonge clairement dans l’univers éclectique d’HDSN. Une premier morceau au rythme house crue sur fond de guitare funky, quant au deuxième morceau on retrouve plus les influences Soul/ Jazz et Hip-Hop de ce petit gars venu de Manchester. Le sample de piano utilisé sur Jack Taylor nous a posé un sacré problème. Persuadé de l’avoir entendu dans un morceaux hip-hop, on a du se farcir un bon paquet de sons avant de mettre le grappin sur le morceau de Guts et Dillon Cooper « It’s Like That » qui reprend lui aussi le même sample, issu du morceau original de Gerardo Frisina, Open Up Your Mind.

Les voix qui parsèment l’album donnent une couleur très rétro à cet EP. Entre voix issues de la musique black américaine des années 60-70 et house musique, voilà un mélange qui a déjà bien fait ses preuves. Nous avons eu un vrai coup de coeur pour la dernière track, Workin (since 84), avec son groove implacable entre ligne de basse rebondissante et guitare funky qui donnerait envie de se déhancher à n’importe qui.

Le nom de cet EP, Sex, Money & Cadillac , laisse présager au mieux les conditions dans lesquelles on se laisserait bercer par les mélodies de ces quatre morceaux d’HDSN. On s’imagine volontiers au volant d’une Cadillac série 62, lunettes de soleil sur le nez, longeant la côte Ouest des Etats-Unis direction Los Angeles, avec cette house sexy pour nous accompagner.

Carton Pate Records nous propose là encore un EP a apprécier sans modération. Quand les beaux jours vont arriver , souvenez-vous que Sex, Money & Cadillacs sera là pour vous accompagner dans vos périples. Si du côté de Manchester, le soleil n’est pas le premier élément qui vous fait rester en ville, il est clair que le petit protégé de Carton Pâte Records , a réussi , lui, a le faire tenir dans cet EP.

HDSN sur le net

Facebook  // Twitter // Soundcloud // Carton-Pâte Records

 

A propos de l'auteur

Rédacteur Musique électroniques - Hip/hop

Amateur de rhum et de synthé, ce que je préfère malgré tout c'est taper du pied et mater la NBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.