La bêta de Destiny 2 qui a eu lieu du 28 au 31 août 2017, nous a permis d’en savoir plus à son sujet et de le tester par nous même. Cette bêta nous laissait donc l’opportunité d’avoir un aperçu de l’histoire avec une mission complète à jouer, ainsi que du PvP en 4v4.

Concernant la partie histoire, qui est donc du PvE en groupe de 3, nous sommes directement plongés dans des décors somptueux, où on a vraiment une impression de grandeur. On a l’impression d’être dans un vaste monde grâce à décors très soignés, et à des particules donnant une très agréable atmosphère. Cette mission donne donc un très bon aperçu du contenu du jeu, grâce à des phases intéressantes de plateforme et de saut, ainsi qu’un boss qui n’est pas à prendre à la légère. Après cette mission intense, direction le PvP.

Le PvP présent dans cette bêta est un mode en 4v4 basé sur le principe du “Search and Destroy”. Les équipes vont chacun à leur tour devoir défendre 2 poses de bombe ou devoir en poser une et la défendre jusqu’à “explosion” de cette dernière. C’est donc un mode assez dynamique, car la carte qui y était présente était plutôt petite et poussait rapidement à l’affrontement. C’est donc un mode qui se veut plutôt compétitif et donne une idée de ce que peut donner le PvP sur ce jeu, ainsi que l’impact que peut avoir notre équipement ou la classe que l’on joue.

Oui car sur le principe, Destiny 2 reste le même que le précédent avec toujours les 3 mêmes classes disponibles : Chasseur, Titan et Arcaniste, chacune avec des pouvoir différents.

Ce court extrait du jeu nous a permis de constater que Bungie a réalisé un superbe travail sur cette suite pour qu’elle soit au moins aussi intéressante que son prédécesseur et nous donne envie d’en voir plus. Si vous êtes pressé, rendez-vous le 6 septembre sur consoles, sinon le 24 octobre sur PC !

Nos attentes : 90%

A propos de l'auteur

Chef de bord

Chef de meute. Tu me trouveras quelques part entre Bordeaux, Poitiers et La Rochelle, soit dans un festival ou dans une salle de concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.